Invasive breast carcinoma: immunohistochemical staining for Cytokeratin 7. Note the intense staining of invasive tumor cells. Cytokeratin 7: clone RN7

Cytokeratin 7

cytokeratin-7

Description de l'antigène

Les cytokératines sont des protéines des filaments intermédiaires présentes dans les cellules épithéliales. Elles sont exprimées de manière spécifique au tissu dans les organes normaux et les tumeurs qui en découlent. La cytokératine 7 appartient à la sous-famille des cytokératines neutres ou basiques de type B. Sa distribution se limite aux épithéliums glandulaires et transitionnels. Une expression abondante de cytokératine 7 a été observée dans les cellules bronchiques et mésothéliales en culture, mais des niveaux d'expression moindres ont été observés dans les cellules épidermiques en culture.

La séquence en acides aminés prédite de cette kératine a révélé une différence marquée entre cette kératine et les kératines de type II exprimées dans les cellules épidermiques. La présence de cytokératine 7 a été détectée dans les adénocarcinomes du poumon, du sein, de l'endomètre, de l'ovaire et de la thyroïde, ainsi que dans les carcinomes de la vessie et dans les carcinomes à cellules rénales chromophobes. L'expression de la cytokératine 7 et celle de la cytokératine 20 présentent des motifs caractéristiques dans les adénocarcinomes primaires et métastatiques du poumon et colorectaux.

Alors que le clone OV-TL 12/30 peut produire un marquage non bienvenu des cellules endothéliales, le clone RN7 ne marque pas ces types cellulaires. La meilleure technique de récupération des épitopes pour le clone OV-TL 12/30, soit par la chaleur ou enzymatique, devrait être déterminée par l'utilisateur. Les clones RN7, OV-TL 12/30 et LP5K réagissent avec une cytokératine (54 kD) des filaments intermédiaires, identifiée comme la cytokératine 7.

  • CK7-560-L-CE
    Voir Disponibilité
    1ml NCL-L-CK7-560
    RN7
    Liquid Concentrate
    P (HIER)
  • CK7-560-L
    Voir Disponibilité
    1ml NCL-L-CK7-560
    RN7
    Liquid Concentrate
    P (HIER)
  • CK7-OVTL-L
    Voir Disponibilité
    1ml NCL-L-CK7-OVTL
    OV-TL12/30
    Liquid Concentrate
    P (ENZYME/HIER)
  • CK7-OVTL-L-CE
    Voir Disponibilité
    1ml NCL-L-CK7-OVTL
    OV-TL12/30
    Liquid Concentrate
    P (ENZYME/HIER)
  • PA0138
    Voir Disponibilité
    30ml Cytokeratin 7 Bond RTU Primary
    RN7
    BOND RTU
    P (HIER)
  • PA0942
    Voir Disponibilité
    7ml CK7 Bond RTU Primary
    RN7
    BOND RTU
    P (HIER)

Caractéristiques Produits

Caractéristiques Produits

CK7-560-L-CE
Tumor Differentiation
RN7
Liquid Concentrate
Yes
P (HIER)
Mono
Mouse
In Vitro Diagnostic Use
1ml
CK7-560-L
Tumor Differentiation
RN7
Liquid Concentrate
Yes
P (HIER)
Mono
Mouse
Research Use Only
1ml
CK7-OVTL-L
Tumor Differentiation
OV-TL12/30
Liquid Concentrate
No
P (ENZYME/HIER)
Mono
Mouse
Research Use Only
1ml
CK7-OVTL-L-CE
Tumor Differentiation
OV-TL12/30
Liquid Concentrate
No
P (ENZYME/HIER)
Mono
Mouse
In Vitro Diagnostic Use
1ml
PA0138
Tumor Differentiation
RN7
BOND RTU
Yes
P (HIER)
Mono
Mouse
In Vitro Diagnostic Use
30ml
PA0942
Tumor Differentiation
RN7
BOND RTU
Yes
P (HIER)
Mono
Mouse
In Vitro Diagnostic Use
7ml

Documents

Documents

Ressources

Ressources

Description de l'antigène

Les cytokératines sont des protéines des filaments intermédiaires présentes dans les cellules épithéliales. Elles sont exprimées de manière spécifique au tissu dans les organes normaux et les tumeurs qui en découlent. La cytokératine 7 appartient à la sous-famille des cytokératines neutres ou basiques de type B. Sa distribution se limite aux épithéliums glandulaires et transitionnels. Une expression abondante de cytokératine 7 a été observée dans les cellules bronchiques et mésothéliales en culture, mais des niveaux d'expression moindres ont été observés dans les cellules épidermiques en culture.

La séquence en acides aminés prédite de cette kératine a révélé une différence marquée entre cette kératine et les kératines de type II exprimées dans les cellules épidermiques. La présence de cytokératine 7 a été détectée dans les adénocarcinomes du poumon, du sein, de l'endomètre, de l'ovaire et de la thyroïde, ainsi que dans les carcinomes de la vessie et dans les carcinomes à cellules rénales chromophobes. L'expression de la cytokératine 7 et celle de la cytokératine 20 présentent des motifs caractéristiques dans les adénocarcinomes primaires et métastatiques du poumon et colorectaux.

Alors que le clone OV-TL 12/30 peut produire un marquage non bienvenu des cellules endothéliales, le clone RN7 ne marque pas ces types cellulaires. La meilleure technique de récupération des épitopes pour le clone OV-TL 12/30, soit par la chaleur ou enzymatique, devrait être déterminée par l'utilisateur. Les clones RN7, OV-TL 12/30 et LP5K réagissent avec une cytokératine (54 kD) des filaments intermédiaires, identifiée comme la cytokératine 7.

Récemment consultés

Afficher tout