B cell chronic lymphocytic leukemia: immunohistochemical staining for Lambda Light Chain. Note the neoplastic cells show a moderate and distinct predominantly membrane staining reaction. Occasional plasma cells show a strong staining reaction. Lambda Light Chain: clone SHL53

Lambda Light Chain

lambda-light-chain

Description de l'antigène

La structure de base d'une molécule d'immunoglobuline comprend deux chaînes lourdes identiques, soit γ, µ, α, δ ou ε et deux chaînes légères identiques, kappa ou lambda.

N'importe quelle chaîne lourde peut s'associer avec l'une ou l'autre des chaînes légères, mais les deux chaînes légères sont identiques dans une molécule d'immunoglobuline. La proportions des chaînes kappa et des chaînes lambda varie suivant les classes et les sous-classes d'Ig.

Dans une population polyclonale, les lymphocytes B porteurs de kappa et de lambda existent dans un rapport d'environ 2 / 1, chaque cellule B individuelle portant probablement soit des chaînes kappa, soit des chaîne lambda, mais jamais les deux.

La majorité des chaînes kappa et lambda sont liées à des chaînes lourdes d'immunoglobulines, mais, chez les individus normaux, de faibles quantités de chaînes légères libres sont présentes dans le sérum. La présence d'un mélange de cellules exprimant les chaînes kappa et lambda indique une population polyclonale, et donc une prolifération de lymphocytes B réactive, et non pas néoplasique.

  • LAM-578-L-CE
    Voir Disponibilité
    1ml NCL-L-LAM-578
    SHL53
    Liquid Concentrate
    P (HIER)
  • PA0570
    Voir Disponibilité
    7ml Lambda Light Chain Bond RTU Primary
    SHL53
    BOND RTU
    P (HIER)

Caractéristiques Produits

Caractéristiques Produits

LAM-578-L-CE
Hematopathology
SHL53
Liquid Concentrate
Yes
P (HIER)
Mono
Mouse
In Vitro Diagnostic Use
1ml
PA0570
Hematopathology
SHL53
BOND RTU
Yes
P (HIER)
Mono
Mouse
In Vitro Diagnostic Use
7ml

Documents

Documents

Ressources

Ressources

Description de l'antigène

La structure de base d'une molécule d'immunoglobuline comprend deux chaînes lourdes identiques, soit γ, µ, α, δ ou ε et deux chaînes légères identiques, kappa ou lambda.

N'importe quelle chaîne lourde peut s'associer avec l'une ou l'autre des chaînes légères, mais les deux chaînes légères sont identiques dans une molécule d'immunoglobuline. La proportions des chaînes kappa et des chaînes lambda varie suivant les classes et les sous-classes d'Ig.

Dans une population polyclonale, les lymphocytes B porteurs de kappa et de lambda existent dans un rapport d'environ 2 / 1, chaque cellule B individuelle portant probablement soit des chaînes kappa, soit des chaîne lambda, mais jamais les deux.

La majorité des chaînes kappa et lambda sont liées à des chaînes lourdes d'immunoglobulines, mais, chez les individus normaux, de faibles quantités de chaînes légères libres sont présentes dans le sérum. La présence d'un mélange de cellules exprimant les chaînes kappa et lambda indique une population polyclonale, et donc une prolifération de lymphocytes B réactive, et non pas néoplasique.

Récemment consultés

Afficher tout