HeLa cell line: immunohistochemical staining for Aurora Kinase. Note nuclear staining of a proportion of cells. Aurora Kinase 2: clone JLM28

Aurora Kinase 2

aurora-kinase-2

Description de l'antigène

Les gènes Aurora Kinase 1 et 2 codent pour des sérine/thréonine kinases régulées par le cycle cellulaire, impliquées dans les activités du fuseau de microtubules durant la mitose et la méiose. L'Aurora Kinase 2, également connue sous les noms de STK15, de BTAK, d'ARK1 et d'AIK, se localise dans les centrosomes mitotiques et de l'interphase et aux pôles du fuseau.

Elle est rapidement dégradée après le passage des phases G2/M dans les cellules mammaliennes. On a observé une expression importante de l'Aurora Kinase 2 dans les testicules et dans plusieurs lignées cellulaires en prolifération, dont les cellules HeLa. L'Aurora Kinase 2 est régulée par phosphorylation, importante pour son activité et sa stabilité

L'inhibition de son activité provoque la formation d'un fuseau monopolaire, son activité étant nécessaire à la séparation des centrosomes. La surexpression de l'Aurora Kinase 2 provoque l'amplification des centrosomes, l'instabilité chromosomique et la transformation dans les cellules mammaliennes. La surexpression de l'Aurora Kinase 2 active et inactive peut provoquer des polyploïdies.

Ceci suggère que l'Aurora Kinase 2 peut agir comme un mutant dominant négatif et inhiber d'autres aurora kinases. Lors de l'expression de la kinase inactive, les cellules finissent par mourir, et ne deviennent pas immortalisées, comme cela est le cas avec la kinase active.

  • AK2-L
    Voir Disponibilité
    1ml NCL-L-AK2
    JLM28
    Liquid Concentrate
    P (HIER) W

Caractéristiques Produits

Caractéristiques Produits

AK2-L
Specialized
JLM28
Liquid Concentrate
No
P (HIER) W
Mono
Mouse
Research Use Only
1ml

Documents

Documents

Ressources

Ressources

Description de l'antigène

Les gènes Aurora Kinase 1 et 2 codent pour des sérine/thréonine kinases régulées par le cycle cellulaire, impliquées dans les activités du fuseau de microtubules durant la mitose et la méiose. L'Aurora Kinase 2, également connue sous les noms de STK15, de BTAK, d'ARK1 et d'AIK, se localise dans les centrosomes mitotiques et de l'interphase et aux pôles du fuseau.

Elle est rapidement dégradée après le passage des phases G2/M dans les cellules mammaliennes. On a observé une expression importante de l'Aurora Kinase 2 dans les testicules et dans plusieurs lignées cellulaires en prolifération, dont les cellules HeLa. L'Aurora Kinase 2 est régulée par phosphorylation, importante pour son activité et sa stabilité

L'inhibition de son activité provoque la formation d'un fuseau monopolaire, son activité étant nécessaire à la séparation des centrosomes. La surexpression de l'Aurora Kinase 2 provoque l'amplification des centrosomes, l'instabilité chromosomique et la transformation dans les cellules mammaliennes. La surexpression de l'Aurora Kinase 2 active et inactive peut provoquer des polyploïdies.

Ceci suggère que l'Aurora Kinase 2 peut agir comme un mutant dominant négatif et inhiber d'autres aurora kinases. Lors de l'expression de la kinase inactive, les cellules finissent par mourir, et ne deviennent pas immortalisées, comme cela est le cas avec la kinase active.

Récemment consultés

Afficher tout