Human skin: immunohistochemical staining for Androgen Receptor. Note the nuclear staining of the epithelial cells. Androgen Receptor: clone AR27

Androgen Receptor

androgen-receptor

Le récepteur des androgènes est un membre de la super famille des régulateurs de la transcription réceptifs aux ligands. Le récepteur des androgènes remplit sa fonction dans le noyau, où il a probablement une activité de régulation de la transcription médiatrice de l'action des hormones sexuelles mâles (les androgènes).

Le récepteur des androgènes est largement distribué et peut être démontré par immunohistochimie dans plusieurs tissus, comme la prostate, la peau, et la muqueuse buccale.

On a observé le récepteur des androgènes dans une variété de tumeurs humaines, par exemple dans l'ostéosarcome, et dans le carcinome de la prostate, l'expression du récepteur des androgènes pourrait être cliniquement pertinent. De plus, on a observé des mutations du gène codant pour le récepteur des androgènes dans le carcinome de la prostate.

  • AR-318-L-CE
    Voir Disponibilité
    1ml NCL-L-AR-318
    AR27
    Liquid Concentrate
    P (HIER)

Caractéristiques Produits

Caractéristiques Produits

AR-318-L-CE
Uropathology
AR27
Liquid Concentrate
No
P (HIER)
Mono
Mouse
In Vitro Diagnostic Use
1ml

Documents

Documents

Ressources

Ressources

Le récepteur des androgènes est un membre de la super famille des régulateurs de la transcription réceptifs aux ligands. Le récepteur des androgènes remplit sa fonction dans le noyau, où il a probablement une activité de régulation de la transcription médiatrice de l'action des hormones sexuelles mâles (les androgènes).

Le récepteur des androgènes est largement distribué et peut être démontré par immunohistochimie dans plusieurs tissus, comme la prostate, la peau, et la muqueuse buccale.

On a observé le récepteur des androgènes dans une variété de tumeurs humaines, par exemple dans l'ostéosarcome, et dans le carcinome de la prostate, l'expression du récepteur des androgènes pourrait être cliniquement pertinent. De plus, on a observé des mutations du gène codant pour le récepteur des androgènes dans le carcinome de la prostate.

Récemment consultés

Afficher tout